L'agence événementielle artistique

Vous etes ici:

HomeEvénementielArtistes de cirqueLa France a un incroyable talent: ce qui nous attend pour la nouvelle saison
La France a un incroyable talent: ce qui nous attend pour la nouvelle saison
08 0

La France détient-t-elle encore un incroyable talent ? M6 n’en doute visiblement pas le moins du monde et s’apprête à diffuser prochainement une nouvelle saison, la 7e, de son émission dénicheuse de talents. Cette année, pas moins de 140 candidats pré-sélectionnés ont dû être triés par le jury qui devaient n’en garder que 30. Histoire de prendre la température, nous sommes allés assister à l’enregistrement de la dernière session de casting au Palais des Congrès d’Issy Les Moulineaux.

En coulisses, le jury nous fait part de sa joie de rempiler. « La France a un incroyable talent, c’est l’émission de télé où on est le plus surpris. Cette saison, on a minimum 5 trucs à tomber par terre », s’enthousiasme Dave qui, rappelons-le, laissera son siège à André Manoukian le temps d’une émission. « J’avais déjà une date de gala casée ce jour-ci » explique l’interprète de Vanina. De son côté, Gilbert Rozon est ravi de pouvoir découvrir de nouvelles choses et bien sûr de s’amuser de nouveau le public. « Il faut que le public soit dans le coup. Je m’amuse à les taquiner. C’est un amour/haine affectueux » commente le truculent producteur québécois.

Pour débuter cet enregistrement, nous avons droit à un numéro plein de poésie mêlant habilement danse et ombres chinoises. Le juy est conquis. Par la suite, plusieurs prestations de qualité inégales s’enchaînent: des majorettes toulousaines, un chanteur de 79 ans, des danseurs de swing, une chanteuse étonnamment pro de 11 ans, un décapsuleur de bières avec les dents… Constatation rassurante, Gilbert Rozon a toujours le buzz facile ! Entre les numéros, Alex Goude, toujours présentateur au côté de sa complice Sandrine Corman, n’hésite pas à donner de sa personne allant même jusqu’à réquisitionner Dave pour improviser une danse sur la mythique Carioca revisitée par le duo Chabat/Darmon. Après sa « performance », Dave s’excuse à sa manière : « Ma mère m’a toujours dit que je dansais aussi mal que je chantais bien. C’est dire combien je chante bien. »

Source: http://tele.premiere.fr